Petite histoire de la création d’un univers

Quel est mon plan ? (qui changera forcément…)

25 avril 2020

« Un plan, il me faut un plan ! »

Pantser dans l’âme, la vie m’a fait plotter.

Après un diplôme d’économiste et une première carrière dans le domaine des startups et de la création de logiciels que je considère comme réussie, tout planter pour devenir écrivain revenait à cette vision adolescente de l’écrivain romantique évoquée au chapitre précédent.

Pour moi, il était hors de question que je passe tout mon temps sur mon récit au détriment du temps avec ma compagne et mon fils. Que la mauvaise gestion de ma carrière amène de la tension dans notre foyer et entache nos relations était également exclu. Spoiler : ça n’a pas toujours été facile durant la rédaction de L’Épopée de Lars & Aatos et de ma formation autodidacte.

Envisager une reconversion sans un plan préalable, à vingt-huit ans, pour un métier, considéré par la majorité – à juste titre au vu des probabilités de réussite d’une carrière artistique – comme une activité de retraités ou de rentiers (un loisir, quoi!) n’est pas le meilleur plan pour atteindre ces quelques points primordiaux.

Je me suis donc appuyé sur les bases de ma formation. J’ai étudié cette reconversion comme le ferait un créateur d’entreprise – hélas, nous sommes bien loin de la vision romantique de l’écrivain.

Et je ne veux pas froisser les idéaux de ceux qui possèdent cette vision : ce témoignage parlera parfois d’argent, de gestion de carrière et d’entreprenariat.

Si cela dissonne avec l’idée de l’écrivain que vous avez en tête, il est donc temps d’arrêter de lire ce récit et de quitter le site.

Maintenant !

Tout de suite …

 

 

Bon, toujours là ?

Alors, voici, dans le désordre, les différents points que j’aborderai dans les chapitres suivants de ce récit de création d’univers.

O La création et le suivi de ma formation en autodidacte : je vous décrirai, étapes par étapes, ma formation autodidacte (avec une tonne de référence pour créer votre propre formation sur-mesure à moindre coûts).

O L’importance d’une première carrière : je vous parlerai de mes premières vies : comment elles ont contribués à m’amener à écrire avec passion et discipline.

O Mes premiers projets littéraires : la rédaction de mauvais manuscrits m’a permis d’écrire L’Épopée de Lars & Aatos, je les analyse afin que vous puissiez faire de même.

O La difficulté d’une reconversion dans un métier à risque : Il y a peu de “gagnants” dans ce milieu. je ferai des points réguliers de mon chemin dans ce milieu pour gagner sa vie (je ne parle pas de devenir millionaire). Vous me verrez peut-être crever au poteau et je ne le cacherai pas !

O Un point sur l’état du marché de l’édition francophone et mondial : je disséquerai, morceaux après morceaux, par le prisme de l’oeil l’économiste, le marché de l’édition – stats, graphique et analyse à gogo.

O Les phases de la création de L’Épopée de Lars & Aatos : lors de la création d’un univers, il y a plusieurs étapes, quelles sont-elles ? Comment faire le tri ?

O La musique, une aide à l’écriture : juste pour le plaisir, je vous partagerai ce que j’écoute en écrivant et en corrigeant.

O L’étape de la bêta-lecture et son importance : je vous raconterai dans le détails mes premières bêta-lecture pour que vous puissiez bien gérer cette étape.

O Devenir un vrai : l’amélioration de mon style d’écriture :  comment se forger une vraie identité : mouais, ça me parait loin pour l’instant, mais je vous sortirai tout de même mon témoignage à ce propos au moment venu.

O Éviter le syndrome de la page blanche : je ne sais pas quoi donner comme complément à ce point 🙂

O Lutter contre le syndrome de l’imposteur : je l’ai vécu lors du succès de ma première startup, c’est pénible à vivre.

O Trouver de l’inspiration dans des choses étranges : alors que tout a déjà été raconté, comment trouver quelque chose d’inédit à raconter. Est-ce que d’être connecté à des oeuvres, des façons de penser à la limite de la folie permet de trouver l’inspiration ?

O Ma stratégie de communication: utiliser le growthhacking. Ça, c’est mon métier : je sais comment atteindre des dizaines de miliers d’internautes. Alors, je vous ferai un petit témoignage aux ognions une fois que la machine sera en place.

O Créer un nouveau modèle de lecture avec les nouvelles technologies et de manière indépendante : tout est dans l’énoncé.

O Imprimer son livre : je me réjouis de vous donner un témoignage à ce propos.

O Créer un site internet d’auteur pour votre indépendance : ça c’est aussi mon métier, je vais pouvoir vous donner des tonnes d’idées.

O L’expérience des concours littéraires 

O Les foires et les salons du livre.

O Générer un revenu suffisant pour exercer l’activité d’écrivain à temps plein.

O La liste des outils utilisés pour gérer tout le projet : j’aime tester différentes chose et je vous donnerai la composition de mon “stack” d’écrivain.

O Une liste des livres qui m’ont inspiré : promis, je trouverai le temps de le faire !

Développé avec ♥ et passion

Pour partager cette page :